Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
justice et paix

justice et paix

réflexion sur l'actualité

NUIT DEBOUT LES FLAMANTS LE CLAP DE FIN

NUIT DEBOUT LES FLAMANTS LE CLAP DE FIN

NUIT DEBOUT LES FLAMANTS LE CLAP DE FIN

le déplacement vers les flamants (14°)de Marseille a était pensé , préparé et exécuté avec le prisme de la vielle politique que le mouvement veut abolir par ailleurs ,un paradoxe qui traduit la véritable conscience du reste de la France de la réalité très complexe de ce qu'on appel par amalgame « les acteurs de terrain des quartiers » représenté comme les pendants des « bobos de cours ju » par des média venus en masse comme pour assister a la mise a mort de « Nuit debout » eux qui sont toujours attiré par l'odeur du sang !

MON TEMOIGNAGE

depuis trois semaines que j’œuvre a Nuit debout Marseille je n'ai de cesse de faire partagé ma volonté de voir les questions relatives aux quartiers populaire traités a l'aune du nouveau paradigme politique de la Nuit debout veut impulsé, c'est dans ce cadre que j'ai attiré plusieurs fois l’attention des coordinateurs de l'événement aux flamants sur la capacités de nuisance de certains acteurs qui défendent le statu quo mais hélas j ai n’étais pas suffisamment audible certainement parce que je n étais pas très insistant car j'ai la convection qu'on apprend mieux des erreurs que du renoncement

en effet quand la décision de délocaliser la Nuit debout aux flamants était prise j'ai vu poindre les maladresses de langage qui véhiculent tous les stigmates d'une société fractionné a coup d'articles et de reportages, a telle point que un temps je me suis posé la question « qui a intérêt a mettre la société en pièces de la sorte ? »

l'histoire ma donné raison le déplacement aux flamants était un fiasco pour tous le monde

  • pour Nuit debout

  • pour les fameux acteurs de terrain des quartiers

  • pour les médias en mal de sensations

    ANALYSE

    Pour la nuit debout c'est un véritable test de conscience politique et le résultat est sans appel ,elle mesure enfin l’immensité de la tache pour une véritable convergence des luttes ,

    Pour les fameux acteurs de terrain autoproclamés et adoubé par le pouvoir leur échec est patent ,il se traduit par le manque de mobilisation des habitants ,sur ce point on est loin de la démonstration de force et en même temps ça renseigne sur leur véritable influence au regard du taux abstention dans les élections qui a favorisé l’élection de Ravier -FN tendance OS, Algérie française- un comble ,

    leur manque de propositions pour une nouvelle dynamique dénote leur attachement au clientélisme qui caractérise Marseille plus qu'une autre ville

    Pour nous amis les médias qui ont était présent en masse pour voir Nuit debout se fracassée sur les murs qui ont eux même érigé a coup d'articles très discutable et de reportages malintentionné

    le journal libération qui tente de mettre une fois de plus un coin être Nuit debout et les quartiers populaire après qu'il a essayé d'instrumentalisé le drame de la révolte des quartiers en 2005 avec un titre un peu culpabilisateur « Nuit debout : vous étiez où, en 2005 ? » remit une couche avec un autre titre aussi manipulateur que le premier « Dans les cités de Marseille, on n'a pas attendu la loi El Khomri pour être debout !» une phrase prononcé par une représentante d'une organisation « pas sans nous » adoubé par Mme EL Khomri « secrétaire d'État à la politique de la ville en 2014 » je reste sans voix , alors que ce journal pro gouvernement a fait une couverture très discutable des manifestations de soutien aux palestiniens pendant le massacre de gaza en 2014 et il a remit ça le 03 avril 2016 dans son article « Plongée chez les nouveaux antiracistes » (Politisés et communautaristes, actifs sur les réseaux sociaux et remontés contre la gauche des droits de l’homme... la génération post-Touche pas à mon pote, née de l’immigration, clive et suscite l’inquiétude.)

    j'ai pensé aux propos de philipo « fn » et morano « lr » qui ont dénoncé l’accueil des refuges au prétexte que nous avons déjà des SDF alors qu'ils les traitent d'assistés matin et soir sur toutes les ondes

    le journal le monde fait sensiblement le même type de propagande ,alors que étions plusieurs de nuit debout les médias ont choisi leurs cibles a croire qu'ils ont leurs clientèles ! De ce petit mal il faut faire naître un grand bien inclure les quartiers dans la dynamique de la nouvelle donne avec des acteurs indépendants

    Moungi Rouaiguia

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Zouze 25/04/2016 15:38

L'orthographe et la grammaire permettent d'avoir un code commun pour se comprendre, pour partager un même langage sans cela ça s'appelle la cacophonie. Hélas certains de vos propos et votre message m'ont également échappée à cause de cela alors que votre prise de position semble bien légitime...
"L'orthographe est vraiment la science des imbéciles" "...sales cons... : bel exemple de respect ! Votre prise de position perd du crédit, c'est dommage... Vive la médiocrité. Et ce n'est pas une histoire de classe dominante : l'école est gratuite et obligatoire en France jusqu'à 16 ans (même si elle dépérit à vue d’œil d'accord) alors si on sait créer et utiliser un blog, il n'est pas dur de faire une remise à niveau en français sur Internet. Bonne continuation.

moungi 27/04/2016 06:19

"L'orthographe est vraiment la science des imbéciles" je vous laisse votre science de cons , sinon je suis sur que j étais plus loin que toi a l 'école mais pas en français vu que c est langue en vois de disparition

Daniel 25/04/2016 12:15

...t'as raison Moungi y avait plus de journalistes que de participants du quartier : les adversaires de Trotsky ( et du Ché ! ) pensaient qu'on ne peut exporter la révolution...

Florent 25/04/2016 09:54

Pensez à vous acheter un Bescherelle... je n'ai pas réussi à terminer l'article (sans doute pourtant intéressant), ça piquait trop les yeux...

Stolla 25/04/2016 12:19

le mépris de la classe dominante envers ceux qui n'ont pas eu l'immense chance d'être né et "éduqué" dans notre beau et glorieux pays des lumières ...et des sales cons ! MDR +++

Moungi 25/04/2016 10:04

L'orthographe est vraiment la science des imbeciles